BDWay : Madeleine Riffaud de Dominique Bertail au dessin et Jean-David Morvan

22 janvier 2021 à 09h15 - 273 vues
Télécharger le podcast

Bdphiles bonjour, c’est dom et notre BDWAY va se focaliser sur la vie de Madeleine Riffaud, une résistante au sens large du terme, toujours des nôtres, aujourd’hui. Témoin engagé de la libération de Paris en 1944, farouche anticolonialiste, au Viêt Nam et en Algérie, elle deviendra un grand reporter prisé. Son sacerdoce : raconter la guerre, dans toute sa brutalité.
Celle qui a dit de la bd qu’elle était un véhicule puissant de l’imaginaire, a participé à l’élaboration de sa biographie. Ce premier tome, prépublié sous la forme de trois cahiers, est l’œuvre de Dominique Bertail au dessin et Jean-David Morvan au scénario. Poétesse et écrivaine elle-même, Madeleine Riffaud leur livre son témoignage. Une destinée hors du commun, qui revisite l'histoire de France durant toute la deuxième moitié du XXe siècle.
Attardons-nous sur le trait de Dominique Bertail. Puissant et allusif, à l’image de qu’il doit relater, son dessin nous ensorcelle dès les toutes premières pages. La magie opère aussitôt, car, qu’elles que soit nos convictions, nous découvrons un personnage rare et entier. Donc vrai, de bout en bout, ce qui, de nos jours, ne courent pas les rues, convenons-en.
Résistante puis correspondante de guerre, amie de Paul Éluard, Picasso ou Hô Chi Minh, Madeleine Riffaud, la discrète, a finalement accepté de faire l’objet d’une bande dessinée. Pour notre plus grand bonheur, aux éditions Dupuis.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article