BDWay : Tranches de vie de Lauzier

20 mars 2020 à 10h00 - 959 vues
Télécharger le podcast

Bdphiles bonjour, c’est dom et nous prenons notre vitesse de croisière sur la bdway. Notre passager se nomme aujourd’hui Bernard Lauzier. Il est marseillais et débute en 1974 dans la bande dessinée. C’est cette année-là qu’il entame une série qui lui apportera la notoriété : tranches de vie, pour le journal pilote. Il recevra même en 1992 le grand prix de la ville d'Angoulême.
Tranches de vie est une série de cinq albums, tous aussi féroces les uns que les autres. Avec son regard acéré, Lauzier réalise une peinture sociale des années 70. En fait, cette galerie de portraits représente le microcosme parisien, dans les salons chics du XVIe arrondissement, les grandes entreprises, les boîtes de nuit à la mode, etc, etc…
Au niveau scénario, le tableau dressé par un Lauzier railleur est sans concession. Son humour lucide fait grincer quelques dents. Mais il persiste et il signe, cinq fois. Son dessin est sobre et classique, son ton sonne juste.
Aussi, quand je regarde à la télé, comme vous, tous ces pseudos spécialistes et divers chroniqueurs nous expliquer ce que nous devons penser de l’actualité, je me dis qu’ils devraient tous lire ou relire tranches de vie. Il y a cinq albums chez Dargaud et c’est signé Gérard Lauzier.
.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article