#Culture : Exposition de Marie Trolliet

11 janvier 2019 - 353 vues
Télécharger le podcast

Le CEM accueille du 12 janvier au 28 février 2019, les « Belles de nuit » de Marie Trolliet, artiste photographe très étonnante, travaillant en macro et en argentique au cœur de la nature, d’une manière tout à fait inédite.

Née le jour le plus court de l'année, en 1973, au Pays Basque où elle a vécu pendant 26 ans, Marie Trolliet est une vraie personnalité. Ne vous fiez pas à la frêle silhouette adolescente de cette brunette aux yeux rieurs et au sourire ravageur, c’est une femme de caractère qui se cache derrière cette apparence. C’est surtout une femme de grand talent.
Arrivée à Paris en 2000, c’est ici qu’elle démarre sa carrière photographique. Autodidacte, elle n’a jamais cessé depuis de rechercher, d’essayer, d’interroger, de progresser. Son truc à elle, ce sont les paysages, les portraits, les natures mortes. « Vivant dans la grande ville, j'ai cherché et trouvé mon équilibre dans la nature, commente l’artiste. Nature que je photographie toujours, dès que je peux. »

La série « Belles de nuit » est née de ces voyages et immersions dans la nature. De vrais périples envisagés avec méthode. Marie ne prend pas la nature avec elle ; elle se laisse prendre par la nature, se contorsionne « jusqu’à m’en couper le souffle » pour être au plus près de l’essence même de cette dernière, avec tout le respect, l’amour, qu’elle lui témoigne. « Et avec le désir de montrer la beauté des changements, des métamorphoses, de l'évolution, en couleur. Parallèle inconscient avec mes propres bouleversements intérieurs. »

Perfectionniste jusqu’au bout de l’objectif, Marie travaille en macro et en argentique et le résultat est tout simplement bluffant : des fleurs comme autant de personnages dont on devine la moindre substance, le moindre filament organique, la plus petite des failles, la plus grande des splendeurs. Des décrépitudes sublimées, colorées, odorantes. Des tissus floraux de velours, de perle et de soie. On frôle ici le sublime. De fait, si photographier lui coupe « son » souffle, regarder ses photos coupera le vôtre.

On notera que Marie Trolliet a réalisé toutes les photos florales du coffret 4 vinyles de Grand Final intitulé « La Mort ». Il était normal que le duo havrais emmené par Doris et Jean-François Thieulen lui offre à son tour, un joli bouquet de lumière et de décibels, en proposant un concert en entrée libre lors du vernissage de cette exposition accueillie par Le CEM.


Vernissage samedi 12 janvier 2019 à 18h30 au CEM, 77 rue du 329e RI au Havre - Fort de Tourneville
Exposition jusqu'au 28 février 2019 en entrée libre, du mardi au vendredi de 14h à minuit, le samedi de 14h30 à 20h et le dimanche de 14h30 à 19h
Infos au 02 35 48 95 25

>>> https://www.facebook.com/events/194560401498364/

>>> https://www.marietrollietphoto.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article